15 July 2024
# Tags

Brésil : QSI négocie son entrée dans le capital de Santos

Le propriétaire du PSG pourrait entrer au capital du club brésilien où avaient démarré la légende Pelé et son milieu offensif Neymar.

Après Braga, Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG et PDG de Qatar Sports Investment (QSI), songe à investir dans de nouveaux clubs.

Le PSG va-t-il bientôt avoir un petit frère brésilien du nom de Santos ? Selon les informations du média brésilien Globo, QSI (Qatar Sports Investments), le fonds d’investissement qatarien propriétaire du PSG envisage d’entrer dans le capital du célèbre club auriverde qui a vu débuter la légende Pelé mais aussi son milieu offensif Neymar.En manque d’argent pour faire de gros investissements dans le football, Santos a ouvert la porte à des discussions avec le fonds qatari. Les discussions se poursuivent sur la manière dont la contribution serait apportée au club. L’approche entre le club et l’entreprise s’est faite par l’intermédiaire du père de Neymar. Récemment, il a participé aux négociations entre le club et Blaze, l’actuel sponsor principal du club.

Depuis plusieurs mois, QSI cherche à accroître son poids dans le football via l’investissement dans des clubs à travers le monde. En octobre, le propriétaire du PSG a acquis 21 % du FC Braga, un club de première division portugaise actuellement 3e de son championnat. Le fonds d’investissement qatari dirigé par Nasser Al-Khelaïfi réfléchit aussi à l’opportunité de devenir actionnaire majoritaire du club espagnol de Malaga, quart de finaliste de la ligue des Champions il y a 10 ans. Selon les informations de la Cadena COPE, QSI pourrait acheter 51 % des parts contre 9 M€. Une somme modeste qui s’explique par la piètre situation financière et sportive de ce club, 19e sur 22 du championnat de deuxième division espagnol et qui évoluera l’an prochain au 3e niveau national. Deux autres clubs européens et deux Sud-Américains, dont Santos, sont aussi visés par QSI.

C’est ce modèle d’expansionnisme qui inspire aujourd’hui QSI et Nasser Al-Khelaïfi. Un peu à l’image du City Football Group, QSI essaye d’étendre son influence sur le football mondial en entrant dans le capital de plusieurs clubs. Cela ne veut en aucun cas dire que l’investissement au PSG va se réduire dans les années à venir. Mais le modèle économique va évoluer. L’ouverture du capital, qui devrait être actée cet été, va en ce sens. La société américaine Arctos Sports Partners s’est positionnée pour acquérir entre 5 et 15 % des parts du club. Les négociations arrivent en phase finale.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *